Clave sin embargo

Loz Speyer – Compositions, trompette, bugle
Martin Hathaway – alto sax, bass clarinet Martin Hathaway – saxo alto, clarinette basse
Stuart Hall – guitar Stuart Hall – guitare
Dave Manington – double bass Dave Manington – contrebasse
Maurizio Ravalico – congas Maurizio Ravalico – congas
Andy Ball – drums Andy Ball – batterie

C’est le 3ème album du groupe jazz world music Time zone où le trompettiste Loz Speyer y métisse sa culture musicale anglaise et les musiques cubaine après entre autre un long séjour à Santiago de Cuba. Il en explore les clés (claves), musicales. Cet album nous fait voyager de Cuba au Berlin de 1989 puis au passage de la ligne (fictive?) de l’équateur pour finir dans un carnaval à Londres comme pour indiquer que les frontières et les murs ne sont que des constructions humaines que la musique transcende.

Il livre dans ce CD huit compositions qui cajolent, revisitent, frôlent ou approfondissent différentes clés des musiques afrocubaines dont il est visiblement tombé amoureux pour notre plus grand plaisir. Dans “Lost at sea” les sonorités africaines, (des congas de Maurizio Ravalico et de la guitare de Martin Hathaway qui devient griot), mettent en lumière les racines profondes de cette musique et nous projette vers les croyances ancestrales des cultes Yoruba au Nigeria et à la Santeria de Cuba, dans un hommage synchérique à la “Vierge noire de Regla”. Dans Checkpoint Charlie, les sonorités de rock US comme sont une allusion ou un manifeste auditif face aux murs et contre l’enfermement où qu’il soit.

Le jeu de trompette de Loz Spyer est fluide, souple magnifiquement suivi par Dave Manington à la contrebasse et Andy Ball. C’est tour à tour entrainant et chaleureux comme le sont les musiques cubaines, intense et léger, profond et joyeux.

A conseiller à tous les amoureux de la world music, du son, de la salsa et bien sur du jazz.

Par Patricia Martin

%d blogueurs aiment cette page :