Lauréat du 9e Tremplin Action jazz

Oscar Viret,trompette
Daniel Jouravsky, piano et claviers
Tamino Edener, batterie et claviers

Un paquebot dans la brume au loin entame une traversée. La trompette d’Oscar Viret dans le brouillard épais l’enjoint de s’éloigner. Le piano poursuit sa route mélancolique. C’est sans compter les rouleaux puissants de la batterie qui chahutent l’ouvrage. Joli contraste qui colore ce paysage.

Ils glisseront alors dans le tempo nerveux d’un espace un peu psychédélique. La batterie de Tamino Edener mène la cadence. La trompette s’est échappée vers les films noirs des années 50. Une scansion en leitmotiv vient ambiancer l’atmosphère dans laquelle la trompette s’inscrit élégamment. Une batterie plus martiale s’oppose à elle.

Le glas sonne ponctuellement pour une marche somptueusement funèbre. C’est original.

Le clavier extatique toise les morceaux, déforme les sons, les dédouble, les trouble. Mariage hybride. A poursuivre…

Par Anne Maurellet, photos Alain Pelletier, Philippe Marzat

%d blogueurs aiment cette page :