Así de Simple 

Bien installé entre sa guitare et des percussions qu’il pratique depuis l’aube de son parcours musical, le chanteur et mélomane cubain use de son talent pour nous offrir « Así de Simple », une balade en quintet aux sonorités multiples.

Dans la continuité d’une « Zapateo Suite » appréciée, Joel Hierrezuelo poursuit l’encrage de ses origines latines dans un nouveau projet aux côtés du label Continuo Jazz. Pour cet opus, un casting alléchant, caractéristique de l’éclectisme culturel représentatif de l’album : Pierre de Bethmann au piano, Naïssam Jalal à la flûte, Sandro Zerafa à la guitare, ajoutez au tout Nicolas Folmer à la trompette, Aminata Doumbia en guest vocal plus le bassiste Felipe Cabrera et le talentueux Lukmil Perez à la batterie, tous deux présents sur le précédent opus du musicien sud-américain au parcours riche.

Celui d’un homme qui côtoie le quatrième art depuis toujours. Orienté vers les percussions par son père, il s’intéresse au chant et la guitare, et commence ses premiers concerts à douze ans. En 1996, il participe à la création du groupe Temperamento aux côtés de Roberto Fonseca. Depuis son départ pour Paris en 1997, Joel Hierrezuelo partage son temps entre collaborations fructueuses avec Manu Katché et Amadou et Mariam (entre autres), concerts à travers le monde, et albums saisissants.

Ni une ni deux, place à la musique : 12 morceaux, dont 11 réalisés par Joel Hierrezuelo, de la composition à la production. La guitare du premier morceau « Así De Simple » donne la note, et invite les autres instruments à compléter un mélange de sonorités qui ne feront que se multiplier par la suite. Au travers de ce disque, on découvre un jazz instinctif qui s’exprime en notes mais aussi en chanson, notamment dans les morceaux « Entre Océanos » et « Háblame un poco mas », où la voix de Joel Hierrezuelo accentue le voyage hors des sentiers battus, au milieu d’un florilège technique offert par la batterie de Lukmil Perez et consorts. Les rythmiques sont variées, les émotions qui en découlent sont multiples.

Tel un puzzle, les morceaux se complètent et sont joués par des artistes qui donnent vie à leurs créations. Au rythme d’un battement cardiaque, les percussions de « Aurama Spirit » prouvent que le quintet et ses guests jouent avec leur cœur. De la douceur, du groove, et une pointe de rêverie et des arrangements travaillés : Joel Hierrezuelo réussit son audacieux pari « d’exprimer la majeure quantité de couleurs, d’espaces, et de cultures possibles ».

A l’heure où il n’est pas conseillé de sortir de chez soi, « Así de Simple » vous offre une opportunité de quitter le monde pour d’autres horizons, en restant dans votre canapé. Alors, convaincus ?

Corentin Maratrat

(2020 Label Continuo Jazz/UVM Distribution)

%d blogueurs aiment cette page :