GRAND PRIX DU JURY ET PRIX FIP 2020
Ex-aequo :  Black Bass et A Polylogue from Sila

PRIX ACTION JAZZ 2020 : Phractal

PRIX DE LA NOTE BLEUE : Aurora

PRIX DE LA DÉCOUVERTE : Gaspard Guerre 4Tet


GASPARD GUERRE 4Tet

Gaspard GUERRE : batterie
Louis MARDIVIRIN : saxophone
Nicolas FERREIRA : basse, contrebasse
Sébastien LAMONERIE : piano, synthétiseur
Le quartet est tendu parce qu’il passe en premier, mais le batteur Gaspard Guerre très expressif encourage de sa batterie entraînante ses 3 acolytes. De facture classique, le groupe assure avec de jolies compositions colorées qui s’enrichiront bien vite : le tempo reste toujours vif qui ne demande qu’à fleurir, déjà en germe dans le quatrième morceau.


BLACK BASS 4Tet

Lucas MASSALAZ : guitare
Pierre THIOT : saxophone
Théo CASTILLO : basse
Nicolas GIRARDI : batterie (en remplacement)
La basse de Théo Castillo et la guitare de Lucas Massalaz sont dans un joyeux conciliabule et laissent la batterie de Nicolas Girardi, remplaçant ponctuel…(on le félicite!) et le saxo de Pierre Thiot s’entretenir. Ce dernier est volubile. L’Odyssée nous embarque bien dans des espaces justement aquatiques, un peu mystérieux, la guitare ne cédant à rien, abyssale. Le saxo alto de Pierre Thiot, riche de cette traversée, laisse sa trace entêtante : beau voyage ! A poursuivre…


PHRACTAL (5Tet)

Charles QUENTIN DE GROMARD : violon
Alain JOSUE : batterie
Eloïse GOMEZ : violon
Jean-Louis LOISEAU : saxophones
Frédéric MEYER : guitare
Le duo de violons est avant au diapason : ils tiennent le haut du pavé avec deux factures : un classique, l’autre plus décapant. Le saxophone de Jean-Louis Loiseau tient sa plainte, comme on l’espère, de l’alto au baryton, une course effrénée commence qui s’adoucit peu à peu. La batterie très feutrée n’en tient pas moins sa place. Un peu ménestrels d’aujourd’hui, ils créent une musique cinématographique : un Poitou celtique actuel. La symphonie finale est déraillante et inhabituelle !


AURORA (4Tet)

Nicolas GIRARDI : batterie
Flavien YOU : basse
Emeline MARCON : chant
Antoine Elias KEBBE : clavier
La chanteuse Emeline Marcon illustre la composition par un chant aérien. Le clavier d’Antoine Elias Kebbe, la batterie de Nicolas Girardi toujours généreuse et la basse de Flavien You lui offrent un tempo fluide et rythmé. Chaque morceau représente une escalade infinie. De la fraîcheur latino…


A POLYLOGUE FROM SILA (5Tet)

Hugo VALENTIN-TISSIER : guitare
Laurène PIERRE-MAGNANI : chant/percussions
Kévin BUCQUET : basse, Moog, Talkbox
Romain GRATALON : batterie
Kévin LARRIVEAU : claviers
C’est un quintet jazzy, funky, groovy…La belle voix « noire » de Laurène Pierre-Magnani est puissante, à la palette non restrictive, pleine de vie. Le rythme endiablé de la guitare déhanche le tempo et la batterie de Romain Gratalon est très dansante. On les rejoindrait bien sur scène… pour finir avec eux en techno party !.. ;

Photos Philippe Marzat, Alain Pelletier

%d blogueurs aiment cette page :