Est-Aquitaine Soirée, Eymet, Jazz Off, vendredi 18 juin 2021

Laurent Pasquon et Maquiz’Art peuvent se réjouir d’avoir fêté la musique en accueillent Omar Sosa en résidence les 15, 16 et 17 juin 2021, en préparation de la tournée de son dernier album « An East African Journey ».

Ce vendredi 18 juin, l’appel de l’évasion, cap à l’Est de Bordeaux, est bien trop fort ; c’est l’occasion de découvrir en avant-première le nouveau projet de ce pianiste cubain prolifique, toujours inventif, toujours surprenant tout en restant lui-même, le singulier Omar Sosa.         .

Cette sortie de résidence offre 2 sets consécutifs proposant un format nouveau pour cet artiste, fidèle à la petite bastide, car il s’y est déjà produit 5 fois. Nouveau par sa formation ; OmarSteve Argüelles (batterie et percussions) et Christophe Minck (contrebasse, voix, harpe, Moog) n’ont encore jamais collaboré tous ensemble. Nouveau aussi par son concept. L’idée du projet East African Journey est née d’un véritable voyage débuté en 2009 dans plusieurs pays d’Afrique de l’Est et de l’océan Indien où Omar Sosa découvre et enregistre des musiques, tel un explorateur, et filme aussi des séquences où les artistes suivants s’expriment : Rajery à Madagascar, Olith Ratego au Kenya, Seleshe Damessae en Éthiopie, Steven Sogo au Burundi, Menwar à Maurice, mais aussi d’autres de Zambie et du Soudan

Cette exploration des cultures africaines, Omar Sosa les met à l’honneur en fusionnant les samples (pistes enregistrées) avec son piano et dans l’espace de liberté qu’offre le jazz.

Les musiques traditionnelles à la base de ce projet servent de supports mélodiques et rythmiques à Omar Sosa qui tour à tour, introduit, improvise, développe les thèmes, en compagnie de Steve, un fidèle producteur parisien (ici à la batterie) et Christophe, un multi-instrumentiste dont la harpe prend des couleurs de Kora.

Ce projet met en chansons, mais aussi en images, les traditions musicales de l’Afrique de l’Est et les instruments locaux tels que le Valiha, le Lokanga, le Marovany, le Kalumbu, le Krar, l’Umuduri, le Nyatiti et le Ravanne. Au fil des morceaux et des vidéos, on découvre des visages inconnus et des formes instrumentales inédites sur des phrases musicales et des cadences très différentes.

D’une intro intimiste et mystique à des envolées plus lyriques, Omar Sosa et son trio embarquent le public dans ce voyage hypnotique, rythmique et mélodique. 

Comme le dit Omar Sosa, ce concert, comme cet album, c’est un hommage à ceux qui ne peuvent pas ou plus être là ce soir. Lui qui se dit plutôt discret et peu bavard lors de ses concerts, avoue volontiers vouloir parler de l’héritage qu’il a reçu et de sa gratitude envers ces musiciens méconnus.

Après une dizaine de morceaux mêlant rythmes et émotions contrastés, le voyage arrive à son terme. Dans un ultime auto-rappel (car il lui faut enchainer 2 sets) Omar Sosa et ses deux complices enivrent une dernière fois l’assistance d’un thème onirique (Mi tres notas) et s’évaporent de la scène sur la pointe des pieds.

Prenant à son compte le fameux « less is more » de Miles Davis, Omar Sosa épure son propos de plus en plus. Les petites fioritures subtilement dosées, les harmonies doucement travaillées, les nuances et les sons se mettent au service du projet. Aucune démo, pas de performances ni de chorus endiablés… tout est dans la retenue, la pudeur, la délicatesse et alors, la magie du métissage opère. 

Cette ultime soirée de la saison 2020-2021 de Jazz Off n’effacera pas les concerts annulés (Eric Séva, Yaron Herman, Olivier Ker Ourio, Stéphane Huchard, Jean-Pierre Como…) que l’on espère reportés au plus vite. Bravo à Eymet, Maquiz’A rt, Laurent Pasquon et à ses bénévoles pour leur persévérance.

N’hésitez pas à caler vos GPS plein Est, direction Monségur, puis Eymet (24) pour vos prochaines escapades musicales.

http://www.maquizart.com/concerts.html

Omar SOSA (piano, voix)
Steve ARGÜELLES (batterie, percussions)
Christophe MINCK (basse, Moog, voix, harpe)

Set list :

  1. Ravann Dan Jazz
  2. Veloma E
  3. Kw Nyogokuru revisited
  4. Tizeta
  5. Alma (non présent sur le projet An East African journey)
  6. Sabo
  7. Che che
  8. Eretseretse
  9. Thuon Mok Loga
  10. Tsiaro Tsara
  11. Elrababa
  12. Mi très notas (non présent sur le projet An East African journey)

Par Vince

%d blogueurs aiment cette page :