Organic Machines

David Fettmann, alto saxophone
Jérôme Klein, piano
Niels Engel, batterie
Pol Belardi, basse, compositions


Le groupe luxembourgeois Pol Belardi’s Force tire ses influences du jazz contemporain ainsi que du rock alternatif et de la pop.
Depuis sa création en 2011, la formation a progressivement installé un son de groupe identifiable autour de compositions originales. Pol Belardi’s Force a déjà assis sa réputation sur la scène musicale européenne se produisant au Benelux, en Allemagne, en France, en Italie et au Portugal.
Le titre de l’album renvoie-t-il au destin de l’Homme vu comme une “machine organique” ou fait-il référence à ces robots qui deviennent presque humain ou autre source d’inspiration autour de cette thématique ? Dans tous les cas le groupe nous livre un magnifique album précis, délicat, inspiré, où lyrisme, énergie et complicité entre les musiciens sont perceptibles.
Les mélodies bien que pures créations donnent la sensation de retrouver de vieilles connaissances, restent en tête et incite à y revenir. Au détour des compositions, l’évocation fugitive d’un tigre (pourquoi pas d’une panthère rose) qui avance à pas de velours pointe son nez, une mélodie du bonheur où s’égrènent quelques notes de “My favorite things” attrape l’oreille pour se dissoudre et renaitre.
Un album tinté de mélancolie douce où le sax de David Fettmann révèle, enveloppe puis caresse l’émotion, où les claviers de Jêrôme Klein sont précis et fluides, où la batterie de Niels Engel est toujours légère et enveloppante et où Pol Belardi excelle comme bassiste et compositeur.
C’est très beau et c’est à écouter en boucle !!!

%d blogueurs aiment cette page :