Jazz en balade, Monségur, vendredi 12 Novembre 2021

La chanteuse brésilienne Kaaren Volkmann a conquis le cœur du public monségurais
 
Trop rare sur l‘ancien continent, la chanteuse, compositrice et instrumentiste brésilienne Kaaren Volkmann, devenue incontournable dans son pays, était le vendredi 12 novembre l’invitée de la saison du festival de jazz de Monségur au cinéma Eden.
 
Héritière de la bossa et du jazz brésilien, Kaa a rendu un bel hommage aux légendaires chanteuses de son pays, envoutante dans son interprétation voix/contrebasse du « Felicidade » d’Antonio Carlos Jobim, un moment rare où la chanteuse communie avec son contrebassiste. Le landais Jean Pierre Lacroix a réussi le tour de force de magnifier le chant de Kaa grâce à un jeu d’archer somptueux hérité de son époque classique.
 
Nous avons découvert les chansons de son nouvel album « Kaa Iemanjá » à la fois légères et puissantes.  Kaaren a composé un magnifique hommage à la mer et à la nature.   Elle les partage avec passion, générosité et optimisme en faisant largement participer le public : Refrain repris en cœur, cris d’animaux tropicaux pour accompagner un hymne à la forêt…l’auditoire est sous le charme. On comprend alors les éloges de Bob Dylan, les yeux dans les yeux, en ouverture de son spectacle à Porto Alegre.
 
Kaaren Volkmann est singulière, représentative d’une musique brésilienne intemporelle. Après avoir su intéresser les meilleurs interprètes du genre : les maîtres Kiko Freitas aux percussions et Philippe Baden Powell au piano sur son disque, elle s’est entourée pour cette nouvelle tournée européenne de deux musiciens complètement dévoués à sa musique.  Le contrebassiste français Jean Pierre Lacroix impressionnant de sobriété et le percussionniste originaire de Salvadore de Bahia, Misa, ont parfaitement su sublimer la musique de Kaa ! 
 
Le public a eu du mal à laisser partir Kaa ! Kaaren a eu du mal à partir !
 
L’un des meilleurs moments partagés depuis la création du « jazz en ballade » du festival de Monségur ! 

Max, photos Quentin Geyre 

%d blogueurs aiment cette page :