Contemplation

[COUP DE CŒUR]  Rappelé début mars 2020 vers la jam céleste, l’immense McCoy Tyner a laissé tristes bien des âmes, errant désorientées, sur cette fragile planète qui allait l’être encore plus, au fil des mois qui suivirent ! Contemplation, titre qui nomme et ouvre cet album, fut jadis écrit par McCoyTyner (The Real McCoy – Blue Note – 1967), et appelle à réfléchir sur le « sens de la vie », thème qui inspirait notre légendaire pianiste, lequel, est-il besoin de le rappeler, joua de nombreuses années aux côtés de John Coltrane, avant de poursuivre la riche carrière que l’on sait sous son propre nom.

Enregistré en public, à peine un mois plus tôt, au 12 on 14 Jazz Club de Varsovie, ce disque restitue sans fard ce remarquable concert dirigé par Rasul Siddik (Trompette, flutes, vocal (04)), dont l’instrument dessine les traits brûlants d’un intime bleuté, et suscite une grande émotion, soutenue par le tact et la force vive du jeu des acteurs en présence, Borys Janczarski (Saxophone ténor), porteur du projet, au souffle de passionné éclairé, qui attise ce feu, ainsi que Michał Jaros (Contrebasse), dont les lianes rythmiques plurielles épousent en tous points sensibles, le drive et les impacts impressionnants de Kazimierz Jonkisz (Batterie). Membre de l’AACM (Association for the Advancement of Creative Musicians), et étant l’un des fondateurs du Black Artists Group, Rasul Siddik a toujours fait preuve d’un engagement militant, en collaborant notamment avec de grandes figures du jazz avant-gardiste, elles-mêmes très engagées, citons entre autres Lester Bowie, Archie Shepp ou encore Jim Pepper, dont le fameux « Witchi Tai To » est d’ailleurs ici-même repris, et chanté par le trompettiste. En confiant à Rasul Siddik la sélection des sept titres du disque, Borys Janczarski savait probablement pouvoir compter  sur les choix de son invité, ceux d’un homme certes fervent de free et d’expérimental, mais à même de proposer des thèmes d’autres libertaires voire visionnaires du style, ayant comme lui accédé à une forme de sérénité, après le tumulte et la révolte. C’est vraiment l’impression que donne ce disque, alors qu’on y écoute aussi d’autres standards, signés Woody Shaw, Charles Mingus, Don Cherry et Joe Henderson, ainsi que le très beau « Dedication » de la plume de Rasul Siddik. Album sincère et authentique, joué avec foi et âme par un quartet saisissant de complicité,

Contemplation a le charme de sa touchante photo de couverture (par Magdalena Komar), qui évoque peut-être une part de la magie des musiciens, celle qui, après des années de cheminement, de découvertes et de luttes,  nous touche en plein cœur, quand ils parviennent à l’essentiel, à la forme épurée d’une histoire, la leur, et dessinent leur art avec des yeux d’enfants, sans cesse émerveillés.

Rasul Siddik (Trompette, flutes, vocal (04))

Borys Janczarski (Saxophone ténor)

Michał Jaros (Contrebasse)

Kazimierz Jonkisz (Batterie).

Par Dom Imonk

Label For Tune ®

www.for-tune.pl

Et si vous souhaitez écouter et acquérir l’album, c’est par là :

https://bandcamp.for-tune.pl/album/contemplation

%d blogueurs aiment cette page :