“Skystone”

Trio inédit du saxophoniste palois Christophe Laborde avec autour de son soprano très présent et tant mieux, l’orgue d’Emmanuel Bex et la batterie de Louis Moutin. Donc plutôt qu’un trio un brelan d’as. 

A la hauteur du timbre du soprano s’oppose le profond velouté des basses de l’orgue, le tout soutenu par une batterie nerveuse. Les mélodies des douze compositions de Christophe Laborde ne sont que prétexte à dialogue entre ces deux premiers instruments si différents. Une complémentarité originale qui fait que ce trio ne sonne comme aucun autre. Que les titres soient planants comme « Deep Soul In Loneliness » ou vigoureux tel « Twilight Feelings » la cohésion est là. Louis Moutin toujours aussi créatif vient ajouter son sel et ses épices.

Le son de l’orgue d’Emmanuel Bex apporte cette touche vintage des années 70, me rappelant parfois celui de Larry Young dans le Lifetime de Tony Williams. Dans « Sky Stone » après des effets vocaux, qui reviendront plusieurs fois dans l’album, l’orgue enchaîne sur un terrible tempo bientôt rattrapée dans sa course par la ferveur du soprano, les trois se rejoignant pour un final magnifique.

Le swing est là aussi avec « Dragon Dance » . Voilà du blues soul aussi avec « Light in the Shadows » l’orgue Hammond y trouvant naturellement sa place autour du chant du saxophone, la batterie martelant un beat bien marqué.

Un très bel album au son différent, aussi moderne que vintage.

VLF Productions

Philippe Desmond

%d blogueurs aiment cette page :